Ostéopathe comment choisir ?

Ostéopathe comment choisir ?
L'Ostéopathie

Dans la jungle des professionnels de santé médicaux et paramédicaux, il n’est pas toujours facile de s’y retrouver et de choisir un praticien.

En janvier 2019, le France compte 31 574 porteurs du titre d’ostéopathe, alors qu’ils étaient 30 009 en juin 2018. Depuis 2010 le nombre d’ostéopathes est en constante augmentation, passant de 11 608 praticiens à 31 574. Ce qui représente une augmentation de 272 % en l’espace de 9 ans.

Sachant qu’il existe de nombreux établissements de formation, comprenant chacune de 50 à 100 étudiants en dernière année, nous vous laissons imaginer le nombre d’ostéo qui seront sur le terrain dans les années à venir.

Nombre d'ostéopathe en France

Néanmoins, seuls 61% (19 283) d’entre eux sont Ostéopathe D.O. exclusif, dans ces conditions il est tout à fait légitime de se poser la question de comment choisir son praticien. Pour faire votre choix, il vous faut donc quelques données essentielles.

Ostéopathe comment choisir ? Quelles sont les critères ?

1- Ostéopathe D.O.

Le praticien que vous choisirez doit être diplômé d’une école agréée par le ministère de la Santé, après 5 années d’étude, un examen de fin de cursus (clinicat) et la soutenance d’un mémoire. C’est seulement avec ces trois éléments en poche que l’étudiant peut obtenir le titre d’ostéopathe D.O.

Ostéopathe, que veut dire D.O. ?
Tout comme D.E. signifie Diplôme d’État, D.O. équivaut à Diplôme d’Ostéopathie. La profession d’ostéopathe n’est pas reconnue comme une profession de santé, tout comme les psychologues. Cependant, notre métier est maintenant reconnu et encadré par des décrets concernant les modalités de formation des étudiants. Notre diplôme n’est donc pas un diplôme d’état, mais a obtenu depuis 2016 le niveau RNCP1, équivalant à un Master.

2- ADELI, SIREN

Une fois diplômés, les nouveaux praticiens sont dans l’obligation de s’inscrire auprès de l’Agence Régionale de Santé (ARS) dont ils dépendent. Cette inscription permet l’obtention d’un numéro ADELI, propre à chacun.
Pour s’inscrire, les praticiens doivent justifier l’obtention de leur diplôme et indiquer leur lieu d’exercice. Ainsi, une démographie par profession est possible.

Le SIREN est un numéro unique délivré à une entreprise (personne morale ou physique). Il est attribué une seule fois lorsque la société s’inscrit auprès de l’INSEE. Cette inscription atteste du début d’activité de l’entreprise.
Tous les ostéopathes sont inscrits auprès de l’INSEE.

3- Responsabilité civile et professionnelle

L’assurance Responsabilité Civile et Professionnelle (RCP) est obligatoire pour les praticiens. Elle les assure en cas de litige avec un patient.
Tout comme vous êtes obligé d’assurer votre véhicule, les ostéopathes doivent s’assurer eux-mêmes.

Le saviez-vous ? Les chirurgiens souscrivent des assurances particulières couvrant les dégâts faits à… LEUR MAIN ! Rien de plus normal quand on y réfléchit. Pas de main, pas de chirurgie. Pas de chirurgie, pas de travail. Pas de travail, pas de salaire.

4- Le bouche-à-oreille 2.0

Une fois les critères « légaux » validés, c’est l’avis des autres qui va faire pencher la balance. Le bon vieux « bouche-à-oreille » ! Soyez assuré qu’au moins une personne de votre entourage connaît un ostéopathe.
Pas de chance, vos proches n’ont pas de nom à vous transmettre ? C’est le moment d’activer le bouche-à-oreille 2.0, les réseaux sociaux, Google… Click Ostéopathe s’efforce de référencer les ostéopathes près de chez vous pour vous proposer le panel d’ostéopathe le plus large possible. Nous avons également mis en place la possibilité de noter vos praticiens pour aiguiller les futurs patients sur l’ostéopathe qui leur correspondra le plus possible.
N’hésitez pas à consulter leur fiche sur Click Ostéopathe, leur site internet et à lire les différents avis les concernant. Posez-leur vos questions, « Est-ce que vous faites craquer ? Est-ce que je peux consulter pour tel ou tel problème ? ».

Ostéopathe comment choisir, vous avez les clés en main pour choisir votre praticien. Il ne vous reste plus qu’à prendre rendez-vous et prendre soin de vous !

La séance ne s’est pas bien passée malgré les avis de votre entourage ? Ne restez pas sur une mauvaise impression. Chaque patient a un praticien qui lui correspond. Un ostéopathe ne peut pas plaire à tout le monde, n’hésitez surtout pas à prendre rendez-vous avec un nouveau praticien et trouvez l’ostéopathe qui correspond le mieux à vos attentes.

La checklist « Ostéopathe comment choisir » !

checklist comment choisir son ostéo

Thèmes abordés dans l’article : Ostéopathe comment choisir, choisir un bon ostéopathe

Voici des articles qui peuvent vous intéresser :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec